10 PME sélectionnées par le Pôle Mer Méditerranée pour bénéficier d'un accompagnement dans le cadre du projet européen PSAMIDES !

Le Pôle Mer Méditerranée a sélectionné 10 PME (dont de nombreux adhérents) développant des technologies pour la transition écologique et/ou numérique des ports de plaisance pour qu’elles bénéficient de services d’accompagnement.

Trois types de service d’accompagnement ont été proposés aux PME :

  • Connaissance du marché et stratégie marketing ;
  • Matchmaking ;
  • Accès au financement.

 

Après avoir échangé avec les équipes du Pôle Mer Méditerranée, les PME lauréates ont défini précisément leur besoin d’accompagnement :

· Notilo Plus a souhaité être accompagné sur son développement commercial dans l’objectif de mieux cibler les ports de plaisance européens ;

· Freecold, Marina 360, Ecocean, Nauticspot et Wattson Elements mettent à profit la dimension européenne du projet Psamides et seront mis en relation avec des ports de plaisance méditerranéens ;

· Acqua Eco a décidé de se concentrer sur la réalisation de levées de fonds ;

· GMPRO a exprimé le souhait d’être soutenu dans son projet d’application téléphone destinée aux plaisanciers ;

· AquaTech Innovation sera accompagné dans le développement de ses projets d’innovation ;

· Apps Habitat bénéficiera d’une l’analyse des forces et des faiblesses de son MVP (Minimum Viable Product).

 

A propos de Psamides: 

Le Pôle Mer Méditerranée est partenaire du projet INTERREG MED Psamides qui a pour objectif d’accompagner la croissance durable et le développement économique des ports de plaisance. Porté par l’Euro-région Pyrénées-Méditerranée, ce projet d’une durée de 32 mois rassemble 10 partenaires, issus de 5 pays méditerranéens : Espagne, Croatie, France, Grèce et Monténégro.

 

Depuis le mois de février dernier, date de lancement du projet, différentes solutions technologiques ont été sélectionnées, afin de répondre aux défis de la transition numérique et écologique des ports de plaisance. Elles sont testées dans les ports associés au projet, à savoir les autorités portuaires de Sète-Sud de France, des Îles Baléares, de la Catalogne.